Jean-Claude Di Ruocco

Jean-Claude Di Ruocco J'ai retrouvé soudain tous les mots perdus, au vent du quotidien, qui lentement me tue.

Poète, Écrivain, Chroniqueur littéraire

Jean-Claude Di Ruocco

Publié le 08/09/2015

Rejoindre l'automne

Jean-Claude Di Ruocco

Extrait de Itinéraires - Le Pinceau et la plume - © 2016
écrit d'Après les oeuvres du Peintre Roland BOUSQUET
 

Alors, au bout de l’interminable itinéraire,

je disparaîtrai ayant accompli mon devoir.

J’effacerai, soulagé de mes colères,

jusqu’aux derniers maux de mon histoire.

 

Je laisserai mes frères, sagement alignés,

à leurs danses journalières sans cesse répétée.

je m’éloignerai des imbéciles et du paraître,

de la république où le profit règne en maître.

 

Je ne déclamerai plus mes pitoyables envolées,

l’écriture disparue, mes doigts redeviendront muets.

En moi cessera la nostalgique, l’infinie plainte,

le chant pitoyable et tragique de mes amours éteintes.

 

Je pourrai enfin rejoindre les couleurs de l’automne,

je marcherai dans le labyrinthe sans attendre personne.

Je déposerai le fardeau de cette œuvre qui me broie,

ces heures d’oraison dont souvent je ne reviens pas.

 

Semblable à un arbre qui tombe, mais sans effroi,

à l’abri de l’ombre, je m’abattrai les bras en croix. 

Rien ne pourra être plus doux, jamais, ni aussi bon,
que la terre pour m’y coucher et la mort comme saison.

Septembre 2015 - Jean-Claude Di Ruocco



POUR VOIR LE TABLEAU EN GRAND FORMAT
CLIQUER A VOTRE DROITE SOUS ARTICLE DE PRESSE 

 

 

Commentaires (0)

    Derniers articles