Jean-Claude Di Ruocco

Jean-Claude Di Ruocco J'ai retrouvé soudain tous les mots perdus, au vent du quotidien, qui lentement me tue.

Poète, Écrivain, Chroniqueur littéraire

Jean-Claude Di Ruocco

Publié le 15/03/2017

Le tueur de santons

Jean-Claude Di Ruocco

Alors que les fêtes de Noël approchent, le  village de Baudanne, est terrorisé par un tueur en série qui assassine les membres de la crêche vivante. L'enquête est confié au Capitaine Vincent Marcange qui va tenter de dénouer l'écheveau macabre de cette sombre affaire.

Un voyage hallucinant au coeur d'une Provence sombre et cruelle, sur les traces d'un tueur impitoyable.

Informations :

Jean-Marie Desbois Editeurs – 2017
ISBN :978-2-918754-52-7
 Format : 140x205 mm - 264 pages 

Dépôt Légal : 1er trimestre 2017 - 16,90 euros

Commentaires (10)

  1. Bernard

    Je viens de finir ton roman. Félicitations, il est super bien écrit. Passionnant ! Bravo à toi

  2. Norbert

    J'avais lu Le Secret d'Octobre que j'avais trouvé magistral et Amnésie qui était vraiment très noire et superbe. Votre nouveau livre m'a emballé, humour, suspens et une véritable intrigue dont le dénouement n'est pas celui auquel on pense en lisant. Vos personnages sont riches et très bien construits, un véritable travail d'orfèvre. Bravo pour votre style très écrit, ce qui est rare dans la polar.

  3. Luc

    Enfin du style, du vrai, qui tranche férocement avec la littérature "mécanique" qu'on nous sert comme au "néfaste food". Voilà un polar régional qui mérite un destin national... Bravo JC !

  4. Louprovencou

    Très bon livre ! Une ambiance comme on les aime !

  5. ChristopheTheBib

    Un roman policier en plein cœur de la Provence.
    On rentre dans l'univers du livre dès le début. Une histoire bien ficelée qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Un texte riche avec des clins d'oeuils au "cliché" provençale.

    A lire !

  6. JJDorio

    Vincent Marcange le flic un rien désenchanté
    Baudanne le village des Alpilles où l’on élimine un à un les personnages jouant  les Santons de la Crèche
    Frères humains lisez le denier Di Ruocco
     C’est précis ça découpe la langue du coin et les personnages du cru. C’est du rock de Lou Reed.
     Amour Humour Haine
     « Riscas rèn d’assaja ! » Vous ne risquez d’essayer
    Quoique…

  7. Annie

    J'ai enfin pu me procurer "le tueur de santons" que j'ai beaucoup aimé et que je n'ai pas pu "lâcher" de la première à la dernière page.

  8. Melis

    J'ai aimé votre livre, noir et désenchanté, avec des descriptions d'un réalisme incroyable et des personnages dont on ressent les blessures. Un beau moment de suspens et de talent littéraire. Je vais vite lire vos autres romans

  9. vivianne

    Une écriture délicieuse au service d’un roman noir saupoudré d’une juste dose humour, qui délivre un récit bien mené qui vous tient en haleine jusqu’au bout du suspens.

  10. Sandrine

    Un polar à l’accent provençal comme on l’aime et une bonne dose d’humour, ça sent bon la lavande et le romarin et pourtant…
    Un épilogue palpitant et inattendu, j’ai adoré.

Derniers articles